Depuis que je blogue, j'ai fait la connaissance "virtuelle" de plusieurs blogueuses. Certaines font partie de mes contacts facebookiens, enfin faisaient ! Le compte FB de mon blog a été verrouillé depuis que j'ai envoyé un message à un journaliste. Nan, mais j'te jure, j'envoie un message (enthousiate, le message) à ce journaliste, le demande en ami, même pas peur ... et là, 5 minutes plus tard, rien, nada, walou compte verrouillé ! De là à y voir, une coïncidence, j'hésite ... mais quand même ... Bref, revenons à mes contacts, j'ai le 06 et l'adresse de l'une d'entre elles ... j'adore :) mais, mes contacts perdus me manquent !

Avec certaines blogueuses, j'ai les mêmes goûts, les mêmes délires ou les mêmes valeurs. Avec d'autres, à lire leur blog, je n'ai pas spécialement de points communs mais j'aime ce qu'elles sont de par ce qu'elles m'apportent sur leur façon de vivre ou leur culture différente de la mienne ! 

J'aime laisser un comm' sur le mur des blogopinettes lorsqu'elles ont un souci ou une joie à partager. J'aime les soutenir dans leur démarche pour maigrir, pour trouver un boulot ...  Les encourager quand elles n'ont pas le moral. Leur fêter leur anniv ! J'aime ces petits partages, ces moment qui font que parfois c'est comme si je les connaissais pour de vrai !

J'assiste aux rencontres réelles, dans la vraie vie, de certaines blogueuses grâce à leurs articles remplis d'émotion et je suis émerveillée de lire leurs aventures communes, je vibre avec elles, je vis avec elles l'angoisse d'avant la rencontre, les rires pendant et les larmes d'après ... cela m'émeut !

Oserais-je, moi, aller à la rencontre d'une blogueuse que j'apprécie ? D'un côté, j'adorerais et de l'autre, je ne saurais pas quoi dire ... je dois être trop timide en fait ! Cachée derrière un écran, c'est tellement plus facile de parler ;) 

Peut-être que ces "blogamitiés virtuelles" suffisent à mon bonheur. Pour moi, ces blogueuses sont des icônes et moi leur fan qui les admire de loin, les respecte et est fière de les connaître même virtuellement ! Et puis quand, je vois qu'une blogueuse qui a publié un roman aime ma page FB, je te raconte même pas mon bonheur ... 

Et si je laissais jouer le destin, sait-on jamais ???