Bannière copie

  

s12

Ce midi à la cantoche, j'ai posé la question aux collègues et voici les trois mots que j'ai retenu : humilité, patience et cookies !

J'ai éclaté de rire au mot "cookie" surtout sachant qui l'a dit ! T'inquiète j'ai bien compris le message subliminal !

Pour la "patience", j'étais étonnée, pourquoi pas ! Mais faudra que tu m'expliques :) 

Pour le troisième mot, comment dire, ça m'a touchée grave ! Je te kiffe, ma belle :)  

J'ai aussi demandé, grâce à FB, (ben quoi, c'est pas de la triche) aux membres de ma famille, en un mot, ce qui leur plaisait en moi et voilà ce qu'il en est ressorti ! Mon grain de folie, mon humour, ma sensibilité, ma joie de vivre communicative, ma façon de transmettre des émotions grâce à mon écriture. Je retiens aussi mon côté ado et déjanté !

Tout d'abord, merci à vous d'avoir joué le jeu, vous m'avez émue, vous n'imaginez même pas ! Je suis extrêmement fière d'être vue ainsi !! je crois que je réalise réellement (voire enfin) ce que c'est que d'être aimée par ma famille et ça fait un bien fou ! Je me sens remplie d'énergie, de joie, de force ! 

Tu vois, ô toi qui me lis, je me rends compte que la bienveillance engendre la bienveillance et que si je donne aux gens que j'aime le meilleur de moi-même, je récolterai le meilleur d'eux-même ! Cela s'appelle le partage, l'entraide, l'amour ...

Cela fait 12 semaines que ce projet a commencé et je sens les bénéfices immenses que cela m'apporte. Je réalise que ce que l'on voit en moi n'est pas toujours négatif et que je peux apporter du positif à ma famille, à mes ami(e)s. 

Cette bienveillance qui monte en moi me donnera le petit rien qui me manque pour croire entièrement en moi et je sais maintenant sur qui je peux compter pour m'aider en cas de mou :)

Merci à vous qui m'aimez car sans vous je ne serais rien ... juste un stylo sans encre et je ne pourrai plus écrire les émotions qui m'animent et que j'aime tant partager avec vous. 

 Je remercie ici Gab, Douïne et sa moitié, les deux Marie, les deux Mimi, Au et So :) sans oublier les collègues mais chut, chut, je tairai leur noms !